Association Nationale des  Retraités 

de la Poste et d'Orange

groupe des  Deux- Sèvres

  Haut de page

  Retour accueil       

    Les buts de l'association

Cette page comprend plusieurs parties auxquelles vous pouvez accéder soit en la faisant défiler à l'aide de "l'ascenseur" à droite, soit directement en cliquant sur leur nom dans la liste suivante :

 

Se retrouver 

Se défendre  

S'entraider

Se prémunir   

S'informer

  Se retrouver

    

    Un des buts essentiels de notre association est de permettre à nos adhérents de se retrouver pour : rompre  l'isolement et se distraire, s'entretenir physiquement et intellectuellement, faire des connaissances.

    Nous pouvons nous retrouver lors de toutes les manifestations organisées au niveau départemental :

        - assemblée générale départementale

        - voyages en France ou à l'étranger

        - séjours en villages vacances AZUREVA, ANCV et CAP France.

        - sorties touristiques et culturelles.

        - sorties spectacles.

        - journée pique-nique.

        - journées inter-groupes

    Nous pouvons aussi nous rencontrer plus fréquemment et près de notre domicile lors des activités organisées dans les secteurs :

        - journées brioches

        - jeux divers : jeux en salle (belote, tarot, scrabble ...)

         - pétanque

        - activités physiques : marches, promenades découvertes, gymnastique douce

        - visites techniques

        - atelier mémoire

        - repas

        - initiation à l'informatique

 

    D'autres activités peuvent être développées si des participants et des animateurs se manifestent.

    Chers amis, adhérents ou non, n'hésitez pas à venir nous retrouver. Contactez notre groupe départemental ou les responsables d'activités, qui se feront un plaisir de vous donner toutes les informations.

        

Se retrouver, c'est participer et vivre pleinement sa retraite.

          

Haut de page



  Se défendre

Dans la société actuelle les retraités ont leurs propres problèmes concernant leur situation financière, leur vie sociale, leur accompagnement médical.

Ils sont souvent isolés, inorganisés et ont peine à se faire entendre. Ils répugnent à défiler ou à manifester et ne disposent individuellement d’aucun moyen de pression sur les instances décisionnelles. Il appartient aux associations de retraités et en particulier à l’ANR de prendre en charge cette action de défense des intérêts moraux et matériels de leurs adhérents.

 Cette action de défense  concerne les principaux dossiers suivants : 

Sous l'impulsion des instances européennes, l'ANR défend la mise en oeuvre de la parité homme/femme en matière de retraite malgré les réticences des pouvoirs publics français.

Le pouvoir d’achat de nos pensions qui est insidieusement grignoté par des augmentations fréquentes de produits ou services : le gaz, les carburants, les cotisations sociales, les impôts locaux ...

La couverture maladie moins bien assurée avec instauration de tickets modérateurs concernant les consultations, visites, interventions médicales et chirurgicales,  le déremboursement de certains médicaments, les franchises médicales, l’augmentation de la CSG.

Le droit à l’assistance pour les anciens fragilisés, visant les conditions d’accès en établissements spécialisés dont les maisons de retraite et l’octroi de l’allocation personnalisée à l’autonomie (APA).

La reconnaissance citoyenne. Les retraités représentent environ 25% de la population. Ces millions d’individus constituent une force économique et électorale que nos responsables politiques doivent prendre en considération. Ils contribuent également au maintien des équilibres sociaux et familiaux.

 Pour défendre ces dossiers  l’ANR doit être forte et puissante. 

L’ANR créée  en 1927 compte présentement  plus de 85 000 adhérents au niveau national et plus de 
1150 en Deux-Sèvres. Elle doit cependant  poursuivre un effort vigoureux de recrutement. Plus ses adhérents seront nombreux, plus elle aura de chances d’être active et efficace.

          L’ANR agit auprès de la Poste, de Orange et du comité d'entreprise CCUES d'Orange.

L’ANR est une association reconnue par nos anciens employeurs, la Poste, Orange et du comité d'entreprise FT. Elle maintient des contacts réguliers avec ces derniers pour qu’ils n’oublient pas leurs anciens collaborateurs. Elle tente de sauvegarder les quelques avantages qui nous sont accordés : tels que rémunération des avoirs des CCP pour les postiers et gratuité de l’abonnement téléphonique pour les retraités de Orange. Elle s’efforce d’obtenir la reconduction des aides jusqu’alors accordées pour son fonctionnement. 

 L’ANR agit aux niveaux locaux et départementaux.

 l’ANR doit mettre à profit toutes les occasions de se faire connaître  des élus et collectivités locales. Dans les Deux-Sèvres, elle a pu, sur sa demande, être désignée comme membre du CODERPA (comité départemental pour les retraités et les personnes âgées), organisme fonctionnant sous l’autorité du conseil général, lieu d'échange d'informations, de réflexion et de proposition sur tout ce qui touche à la personne âgée. 

Elle est également partie prenante dans les CLIC (centres locaux d’information et de coordination  gérontologique). Voir à ce sujet la page action sociale.

 L’ANR agit auprès des responsables politiques nationaux

Défendre les intérêts des retraités, c’est en priorité intervenir au niveau politique et gouvernemental. A cet effet et dans un souci d’efficacité l’ANR fait partie du pôle des retraités de la fonction publique regroupant des retraités de l’enseignement, de la gendarmerie, de la police, des officiers mariniers,  soit au total 260 000 retraités. Ce pôle est régulièrement reçu par les ministres ou secrétaires d’état concernés. Il leur renouvelle nos revendications et préoccupations. Même si les résultats ne sont pas toujours au niveau espéré, il faut maintenir la pression pour ne pas se faire oublier.      

          S’agissant de la défense des intérêts de ses adhérents l’ANR est toujours présente et vigilante. Son action continue doit être relayée par l’attitude déterminée de chacun d’entre eux. 

  Haut de page

  S'entraider

   

 L'entraide constitue un des objectifs prioritaires de l'association. Pour assurer cette mission de solidarité, un réseau de correspondants-visiteurs bénévoles a été mis en place. Ainsi dans les Deux-Sèvres, ce sont 40 adhérents volontaires qui s'investissent auprès des personnes isolées ou en difficulté pour leur apporter présence, réconfort et aides diverses : démarches administratives, achats, déplacements ...

    Au cours d'une rencontre organisée chaque année en octobre, les correspondants sociaux du département font le point sur leurs actions, confrontent leurs expériences et mènent une réflexion sur les moyens d'améliorer encore l'efficacité du réseau. Lors de cette réunion, un intervenant extérieur les documente sur un sujet concernant l'action sociale.  Pour plus de renseignements, cliquer sur en savoir plus.

  Haut de page

 

  Se prémunir

          

  L’ANR dans le cadre de son objectif «se prémunir» offre à ses membres la possibilité de souscrire une assurance décès permettant à leurs survivants désignés le versement d’un capital.

La garantie est acquise par adhésion à l’amicale vie, société à statut mutualiste associée à l’ANR, bénéficiant de la caution de la CNP (caisse nationale de prévoyance).

Pour plus de renseignements, cliquer sur en savoir plus.

  Haut de page

  S'informer

Les adhérents de l’ANR doivent avoir le souci de s’informer sur les actions menées par l’association et les activités qu’elle propose.

S’informer, c’est pouvoir disposer des moyens de communication nécessaires et indispensables à la vie et à l’efficacité de toute organisation.

A cet effet l’ANR met à la disposition de ses adhérents les documents leur permettant de connaître ses objectifs, ses actions, ses réalisations et ses projets, tant au plan national que départemental.

Le siège national diffuse une revue trimestrielle : «La voix de l’ANR» qui donne des informations générales mais insiste sur les dossiers concernant la défense des intérêts des retraités.

Trois fois par an (avril, août et décembre) est édité notre bulletin «Entre nous». Journal d’informations ponctuelles ayant trait aux activités programmées telles que voyages, sorties, journées détente, loisirs, et des notes spécifiques.

Le site Internet que vous consultez propose également des informations immédiates et actualisées.

Chacun d’entre vous a d’autre part la possibilité de démontrer sa volonté de s’informer en assistant à diverses réunions organisées par le comité départemental.

L’assemblée générale départementale annuelle du groupe à laquelle tous les adhérents sont conviés constitue un moment privilégié de rencontre et de  communication. Au cours de cette réunion,  les responsables que vous avez élus vous exposent le compte rendu de leur action et vous soumettent leurs projets. Vous avez alors la possibilité de leur poser des questions, mais aussi de formuler vos avis ou critiques et de participer pleinement à la vie de notre groupe.

Il est donc souhaitable que vous soyez nombreux à ces assemblées générales départementales.

Vous pouvez également participer à la  réunion de rentrée organisée chaque automne à Niort. Là aussi vous avez la possibilité de vous informer en particulier sur les activités programmées.

S’informer, démarche indispensable pour chaque adhérent, est certes facilité par les moyens diffusés par les responsables, mais demande que chacun fasse preuve de sa volonté de participer à cette exigence d’information.

 

S'informer, c’est mieux connaître et donc mieux contribuer au fonctionnement et à l’efficacité de l’association. 

  Haut de page